Tempo Rare
Tempo Rare
×

Le talent d’Anne


Toute culture naît du mélange, de la rencontre
…….Je ne sais plus où j’ai lu cela, mais je suis entièrement de cet avis. J’ai rencontré Anne Baron Cassin pour un thé sous un ciel de bouées flottantes au bar du Mama Shelter à Bordeaux avec deux autres copines, Muriel et Marie-Christine. Drôle de lieu de rencontre  pour causer d’art, de fresques, d’arabesques et de peinture XVllle, n’est-ce pas? Peu importe, les contrastes me fascinent et j’adore les artistes.

Après 20 ans de travail dans les services médicaux, Anne choisit de se consacrer entièrement à sa passion artistique et d’en faire son métier.
Major et Médaillée d’or de l’ l’Institut Supérieur Van der Kelen (www.vanderkelen.com), la plus ancienne école de peintures décoratives d’Europe, elle acquiert un savoir-faire exceptionnel qui lui permet de participer à plusieurs projets et chantiers de style pour des appartements, des châteaux, des hôtels particuliers, dont, entre autre, la réalisation d’un ciel de plus de 100m2, dans l’esprit de Tiepolo, pour un hôtel de luxe à Lisbonne.
Ce qui lui tient le plus au coeur dans son travail artistique c’est de créer une harmonie  qui correspond aux lieux revisités là où son art s’épanouit dans le respect de la tradition comme dans la création d’atmosphères ultra contemporaines.

Baron Cassin pour TempoRare

 La fibre artistique de Anne Baron Cassin est évidente, j’ai bien aimé son approche à la fois calme et enthousiaste, elle a du talent et de l’empathie, Anne  est une femme de coeur, qui reste discrète. C’était inévitable de l’impliquer dans ma première exposition TempoRare.  Elle a interprété et  réalisé toutes mes visions imaginaires, mes émotions,  les couleurs de mes rêves, avec 8 toiles de fond merveilleuses. Des murs fanés, délabrés, ou figuratifs, des fresques défraichies plein de charme, qui rehaussent toutes mes mises en scène.

Et comme Anne le dit: « La beauté, c’est du bonheur ».

Venez donc découvrir l’univers de style  TempoRare du 17 au 31 mars à Bordeaux , 7 rue Cornac – Bordeaux.